Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SILENT HILL: REVELATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: SILENT HILL: REVELATION    Mer 22 Jan - 7:52

SILENT HILL: REVELATION - Michael J. Bassett avec Adelaide Clemens, Kit Harington, Sean Bean, Carrie-Anne Moss, Malcolm McDowell, 2012, 94m, France/États Unis/Canada

Heather et son père débarquent dans une nouvlle ville, Encore une fois. C'est qu'ils sont poursuivits depuis que Papa a sorti sa fille de la ville maudite nommée Silent Hill. Le paternel étant kidnappé, Heather, aidée par Vincent, va essayer tant bien que mal de le sauver, se retrouvant là ou elle ne doit pas aller et apprenant des révélations troublantes.

Ouais, je suis fan du premier film de Christophe Gans. Je n'ai jamais joué au jeu, malgré que j'ai tenté à quelques occasions de trouver une verion pour PC, en vain. On nous en met plein les yeux, sortie 3D en salles, mais difficile de s'attacher aux personnages. Adelaide Clemens n'a pas le charisme de la jeune Jodelle Ferland, pas plus que Carrie-Anne Moss n'a la stature d'Alice Krige dans l'original. Malcolm McDowell a un rôle très court, cantonné dans le registre du vieux fou. Quand à Kit Harrington, il aura pas mal plus de succès dans la télésérie Game of Thrones. Outre la banalité des dialogues et des révélations sorties de nulle part, un petit mot pour dire que la perruque de Carrie-Anne Moss a l'air d'une perruque et ça me dérange. Pas grand nouveauté du côté des monstres, sauf ce surprenant amalgame de mannequins sous forme d'arachnide, réussit, et il fait plaisir de revoir les infirmières folles. Combat fatal en ces dames et la tête de pyramide. mais quand tout est terminé, c'est pas mal bof, pas très mémorable. J'ai dû dormir quelques minutes en plein milieu, voyant Deborah Kara Unger dans le très court making of, à peine 3m, j'ai reculé pour la voir et entendre du coup les dites révélations livrées en vrac. J'avais bien aimé le WILDERNESS de Bassett, ici il travaille avec la moitié du budget de Christophe Gans et fait un job honnête, mais comme il co-signe le scénario, il m'impressionne moins. A voir sans trop d'attentes.


_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: SILENT HILL: REVELATION    Dim 26 Jan - 11:04

Une vraie catastrophe... c'est moche à en pleurer et c'est bête à en crever. Étonnant que ce machin ait connu une distribution en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: SILENT HILL: REVELATION    Dim 26 Jan - 13:47

La magie du 3D. Les propriétaires de salles ont investi dans l'équipement, le public n'est plus aussi enthousiaste, mais il faut bien essayer de rentabiliser le truc !

 aola 

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SILENT HILL: REVELATION    

Revenir en haut Aller en bas
 
SILENT HILL: REVELATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Silent Hill
» Qu'est-ce que vous avez pensé de Silent Hill???
» Centralia, la ville fantôme qui a inspiré Silent Hill
» REVELATION, la Fin de notre Temps
» INSPIRATION et REVELATION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: