Club des Monstres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
-67% Lot de 32 piles Philips AAA (4 packs de 4+4)
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 DEMONS - minisérie, 2009, Angleterre

Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
Mario aka blanc citron


Nombre de messages : 5798
Age : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

DEMONS - minisérie, 2009, Angleterre Empty
MessageSujet: DEMONS - minisérie, 2009, Angleterre   DEMONS - minisérie, 2009, Angleterre EmptyLun 16 Fév - 9:07

DEMONS avec Christian Coole, Holy Grainger, 2009, Royaume Uni, 6 épisodes de 45m

Luke rencontre pour la première fois son parrain qui lui annnonce qu'il est le descendant d'Abraham Van Helsing et que des forces surnaturelles sont à ses trousses. Avec l'aide de leur immense bibliothèque sous-terraine, avec sa copine Ruby et Mina Harker, ils vont afronter les "half-life" les démons et monstres de la nuit.

La comparaison avec BUFFY saute aux yeux, jusqu'au parrain, figure du mentor qui se prénomme Rupert, un comble. Tant qu'à la référence à un personnage supposément fictif, la série JEKYLL nous a fait, brillamment, le coup peu de temps auparavent. Ce n'est donc pas au rayon de l'originalité que l'équipe de production frappe, loin de là. Si on arrive à passer par dessus ces emprunts sans gêne, on a tout de même une série bien faite et modérément intéressante, spécialement au niveau de ses monstres. Dans le premier épisode, on rend probablement hommage à Lon Chaney dans LONDON AFTER MIDNIGHT avec un individu dégueux qui lui ressemble pas mal. Le personage de Mina Harker se révèle le plus intéressant et on développera sa muthologie dans ces six épisodes. On se serait bien passé de la sempiternelle sous-intrigue de l'amie d'enfance qui n'arrive pas à déclarer son amour. Bref on a tellement imité de trucs récents qu'on pourra avoir une impression générale de déjè vu, comme cet ange qui n'en est pas une qui fait furieusement penser à cet épisode de TORCHWOOD ou des fées ont des qualités et défauts semblables. Ne serait-ce que pour les monstres, et la belle Mina Harker, on espère quand même que la série sera renouvelée et que les "créateurs" pourront s'extirper de leurs influences pour voler de leur propres ailres.

DEMONS - minisérie, 2009, Angleterre Demons10