Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 KILLER'S NOCTURNE - Nam Nai Choi, 1987, Hong Kong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: KILLER'S NOCTURNE - Nam Nai Choi, 1987, Hong Kong   Mar 12 Nov - 17:35

Dans le Hong Kong des années 1930, les rois de la pègre jouent leur pouvoir au jeu du mah-jong. A l'image des films sur le poker, "Killers' Nocturne" nous fait vivre quelques parties bien trop longues pour qui ne pige rien à ce jeu. Autant dire que sous nos latitudes, ces scènes pleines de dominos étranges sont dénuées de tout suspense... Toujours est-il qu'un ancien joueur frustré de s'être pris une rouste dix ans auparavant revient sur ses terres après un exil japonais. Le voilà esthète du jeu, à tel point qu'il s'empare du titre de roi du milieu, ce qui le place bizarrement à la tête de la pègre et des casinos. Et quiconque tente de le destituer passe un sale quart d'heure au point de se faire défoncer la tête par ses sbires, tandis que ses créanciers se font trancher les mains. S'en suivent alors quelques rivalités d'une rare confusion au milieu desquelles s'emmêle une histoire de cœur pas tout à fait nette au dénouement dramatique. Le héros romantique, fils de l'ex-meilleur joueur de mah-jong (et donc ex-parrain mafieux), voit ses proches éliminés les uns après les autres, jusqu'à sa bien-aimée, une danseuse auparavant maîtresse du grand méchant.
Le réalisateur de "The Story of Ricky" est fidèle à lui-même: mise en scène confuse, scénario perméable, personnages sans relief… En gros, son film est une erreur. Et pourtant, il ne peut s'empêcher de nous coller quelques scènes totalement autres qui ne manquent pas de nous écarquiller les yeux dangereusement. A commencer par la déchéance de notre héros qui s'enlise on ne sait trop pourquoi dans une série de combats clandestins qui va l'amener à affronter un adversaire des plus redoutables... un kangourou! Le marsupiale est brutal, mauvais, agressif, et le combat aussi surréaliste que fascinant, aussi ridicule qu'intrigant, à tel point qu'il est franchement impossible de comprendre ce qui est passé à travers la tête des auteurs de la chose! Vient alors la scène finale, un combat homérique ultra-sanglant détonnant sauvagement avec le reste du métrage, où les coups pleuvent dans des ralentis contemplatifs magnifiant la violence des impacts. Les coups de pied retournés explosent les tronches, un tesson de bouteille en déchire une autre, des mecs en flammes courent dans tous les sens, et personne n'en ressort indemne. Stupéfiant ! Si "Killer's Nocturne" est un film globalement médiocre, ces deux scène à elles seules justifient le visionnement de la chose!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
KILLER'S NOCTURNE - Nam Nai Choi, 1987, Hong Kong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crevettes sautées Hong Kong
» 20 000 manifestants à Hong Kong contre le nouveau programme d'éducation, qui glorifie le régime communiste chinois.
» Lycée français-international de Hong Kong
» (1990) vidéo Ovni à hong KongTaiwan
» Quelques belles perles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: