Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DAY OF THE DEAD - 1985

Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5342
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: DAY OF THE DEAD - 1985   Sam 23 Déc - 9:49

DAY OF THE DEAD - George Romero avec Lori Cardille, Terry Alexander, Joseph Pilato, Jarlath Conroy, Anthony Dileo Jr., Richard Liberty, Greg Nicotero, 1985, États Unis, 96m

Dans un bunker sous terre, un groupe de militaires protège une équipe de scientifiques chargés d'étudier les morts-vivants. La tension est vive, autant les soldats ne veulent que détruire en masse les zombies pendant que l'équipe qui les étudie cherche à les apprivoiser, autant la tension sexuelle entre une bande de soldats misogynes et une seule femme dans ce lieu on ne peut plus propice à la promiscuité fait monter le thermomètre. Lorsque le nouveau chef des militaires découvre les dernières expériences en cours, il pète les plombs.

C'est sur cassette vhs que la plupart des fans de Romero ont finit par voir le troisième film de la saga des morts-vivants. Il faut savoir que Romero, refusant farouchement de soumettre ses films à la commission de la censure, a accepté de réduire considérablement son budget. Déjà aux États Unis, les bonzes de la production cinématographique contrölent les chaines de cinéma et ont fait fermier une bonne quantité d'indépendants. Il n'y a donc presque plus de salle pour montrer un film non classé, au contraire de la sortie de Dawn of the Dead, à peine sept ans auparavant. Voilà pour le décor réduit au bunker et le scénario amputé de ses scènes les plus dispendieuses. Comme dans Crazies particulièrement, mais partout dans la filmographie de Romero, les forces de l'ordre passent pour des fachos hors de contrôle et c'est dans un climat hystérique permanent que se déroule l'histoire. La vedette inattendue est certainement Bub, le zombie rééduqué par le spécialiste, qui redécouvre des réflexes oubliés de sa vie précédente. Quelques scènes frappantes comme le moment ou il est en train de redécouvrir comment se servir d'une arme ou de saluer correctement les militaires sont annonciatrices de la perte de contrôle totale qui approche. Moment fort, lorsque le plus hargneux des militaires finit entre les mains et les dents des zombies. Anecdotiquement, Greg Nicotero qui travaille de nos jours sur The Walking Dead, est un des soldats. La fin est un mince mélange d'espoir et de nihilisme. Dans un monde ou il n'y a peut-être plus de survivants, comment vont pouvoir vivre quelques naufragés ? À tout le moins le final renvoie à la fin de Dawn of the Dead en montrant les derniers humains se rendant à destination. S'il n'est pas aussi mémorable que Dawn of the Dead, Day of the Dead est un immanquable pour les amateurs du réalisateur et les aficionados de genre.









_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com En ligne
 
DAY OF THE DEAD - 1985
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas Townsend Brown (1905-1985)
» PENSEES - 1985 : Pierre Desproges, Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis
» 1985: à 2h30 un objet gris metal de disque (saint germain sur cailly 76)
» 1985: Le 31/08 vers 00h00 - Observation à Henri-Chapelle - (Belgique)
» 1985: vers 21h30/22h00 - ALENTOURS DE PERPIGNAN - (66)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: