Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GALLANTS - Clement Cheng & Derek Kwok, 2010, Hong Kong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: GALLANTS - Clement Cheng & Derek Kwok, 2010, Hong Kong   Mer 14 Sep - 18:01

aka: KUNG FU MASTERS; FISTS OF DIGNITY

Avec son physique de freluquet à lunettes, Cheung possède le profil type du souffre-douleur. Employé dans une société d'immobilier, il est humilié par ses collègues, ridiculisé par son boss, et est incapable de faire valoir ses droits. C'est malgré lui qu'il est envoyé en pleine campagne pour un job non rémunéré. Il y fait la connaissance de deux vieilles gloires du kungfu physiquement diminuées et scotchées au chevet de leur maître plongé dans un coma depuis trois décennies. Forcés à faire face à une bande de malfrats désireux de mettre la main sur leur maison qui sert de restaurant après avoir été une école d'arts martiaux, nos vieux champions désespèrent méchamment d'autant plus que leur maître enfin réveillé ne les reconnaît pas, et les confond en la personne de Cheung. Tous les deux. En une seule personne.
Selon la note d'intention, Clement Cheng et Derek Kwok veulent ici rendre hommage au cinéma d'arts martiaux classiques de l'ancienne colonie britannique. Grace à leur bagage historique, les acteurs Chen Kuan Tai ("Le justicier de Shangai", Chang Cheh, 1972), Michael Chan ("The Heroes", Wu Ma, 1980), et surtout l'ancienne star de la Golden Harvest Bruce Leung ("Les 8 invincibles du kungfu", Lo Wei, 1971) - qui fait le show pratiquement à lui tout seul, que ce soit au niveau de la comédie ou de la prouesse martiale - font plus ou moins office de garantie. On navigue alors entre humour téléphoné et nostalgie déplacée tout au long d'un récit à la structure volontairement banale qui ne parvient jamais à se dépasser lui-même ; et ce, malgré la volonté évidente de ses faiseurs de vouloir faire de "Gallants" un hommage de référence. Les quelques scènes d’action sont certes joliment faites, mais l’humour constamment plat, le récit boiteux et les acteurs souvent décevants ne permettent pas une très haute appréciation de la chose. Plutôt que de tirer avantage de la présence des anciennes gloires, Cheng et Kwok ressassent de vieilles rengaines ankylosées dans l’ennui et ne font que fournir un film sans relief et un peu chiant. Ce qui n’empêcha pas « Gallants » de devenir un gros succès local et une bête de festival.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5292
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: GALLANTS - Clement Cheng & Derek Kwok, 2010, Hong Kong   Ven 16 Sep - 8:58

Celui-là je me rappelle avec plaisir de l'avoir vu à Fantasia. Comme qui dirait, l'atmosphère de festival aidant, j'ai bien aimé. J"ai donc écrit un texte loin de ton appréciation, mais c'est bien de voir les chose différemment ! Tournée

GALLANTS aka Da lui toi - Clement Sze-Kit Cheng & Chi-kin Kwok avec Siu-Lung Leung, Kuan Tai Chen, Teddy Robin Kwan, 2010, Hong Kong, 98m

Cheung est un souffre douleur pour tous et le voici chargé de persuader quelques récalcitrants de quitter leur maisons et commerces pour faire place à un nouveau développement immobilier. Il se fait tout naturellement tabasser et est sauvé par le vieux Tiger, qui a plus de ressources qu'il n'y parait. Tiger et Dragon attendent depuis trente ans la sortie du coma de leur maître en arts martiaux Ben Law, qui, lorsqu'il en sort, prend Cheung pour un de ces jeunes disciples, ne se rendant jamais compte que le temps a passé ! Cheung sera donc partagé entre ses nouveaux "amis" qu'il devrait expulser et son patron qui enverra un expert en arts martiaux affronter les élèves en combat dont le vainqueur aura la possession du bail de l'immeuble.

Sur une trame on ne peut plus classique se greffe un discours peu commun avec ces acteurs, réelles stars d'un autre temps, toujours aussi déterminées, mais pas autant en forme. Si le corps ne suit pas toujours, les prouesses sont nombreuses et la finale en pied de nez à une jeunesse qui ne sait pas et ne comprend pas est exquise, se reflétant dans les commentaires de la salle. Un film drôle, parfois poignant, avec scènes d'action et qui nous touche. Loin des opérations marketing habituelles des blockbusters, une belle leçon de vie, toujours sur la fine ligne du burlesque. On a l'impression qu'il n'y a qu'a Hong Kong qu'on peut en faire des comme ça !

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
GALLANTS - Clement Cheng & Derek Kwok, 2010, Hong Kong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crevettes sautées Hong Kong
» 20 000 manifestants à Hong Kong contre le nouveau programme d'éducation, qui glorifie le régime communiste chinois.
» Lycée français-international de Hong Kong
» (1990) vidéo Ovni à hong KongTaiwan
» Quelques belles perles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: