Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The THREE TREASURES aka The Birth of Japan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5291
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: The THREE TREASURES aka The Birth of Japan   Ven 14 Nov - 7:50

The THREE TREASURES aka BIRTH OF JAPAN aka The Age of Gods aka Nippon Tanjô - Hiroshi Inagaki avec Toshiro Mifune, Yoko Tsukasa, Akihiko Hirata, 1959, Japon, 182m

La légende de la création du Japon et du Shintoisme. Au quatrième siècle, le fils de l'empereur Keiko, Ouso, croit accéder au trône après son père mais Otomo, le conseiller de Keiko, y voit plutôt son demi-frère Waka. Lorsque Ouso surprend Waka avec sa bien aimée, il le bannit du village à tout jamais, mais Otomo fais circuler la rumeur qu'il l'a tué et complote pour que son père l'envoie dans de dangereuses missions successives devant mener à sa mort. Ouso est aidé par sa mère qui l'aide à revenir vivant de sa première mission lors de laquelle il est rebaptisé Yamato Takeru.

Film épique qui se veut une réponse des studios Toho au succès mondial du film Les Dix Commandements, Nippon Tanjô est une superbe production mettant en vedette le grandiose Toshiro Mifune et illustrant les origines des trois trésors sacrés du Japon: le miroir sacré d’Amaterasu; l’épée Kusanagi et les Yasaka no magatama . La mythologie est abordée par le biais d'une vieille conteuse qui récite aux villageois les légendes des dieux qui ont donné naissance au Japon. Des histoires fortement éloignées des drames catholiques de l'ancien testament. On y voit, par exemple, comment, pour faire revenir la déesse soleil, les premiers humains on orchestré un festival du rire! Toshiro Mifune démontre par l'exemple que la compassion et le pardon mènent plus loin que la haine et la vengeance, malgré que les vilains ne restent pas impunis, loin de là. Le clou du film, qui passe rapidement malgré sa longueur, aura été pour moi la bataille avec Orochi, le serpent à huit têtes, jugé invincible, que Yamato doit combattre. Les sentiments sont souvent exacerbés, Yamato ayant un tempérament fougeux et colérique, mais la trahison est un plat qui s'avale de travers. Ces amours trahis sont évidemment difficiles à vivre et c'est à partir des enseignements des mythes par la vieille conteuse, histoires habilement recréées pour le plaisir du spectateur, et des conseils de son entourage qu'il parviendra à surmonter les obstacles herculéens. Un film grandiose, une superbe production avec des effets spéciaux d'Eiji Tsuburaya et une merveilleuse musique d'Akira Ifikube dont les thèmes ne sont pas sans rappeler ses futurs trames sonores pour kaijus.




_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
The THREE TREASURES aka The Birth of Japan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Japan Expo 2010
» Japan Expo
» From the Treasures of Arabic Morphology (PDF 1.3M)
» Japan Expo
» [09-10/03/2013, Place de Belgique, n°1 – 1020 Bruxelles. (Palais 5)] Made in Asia, la VRAIE japan expo en Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: