Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE

Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
Mario aka blanc citron

Nombre de messages : 5413
Age : 62
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE Empty
MessageSujet: GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE   GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE EmptyLun 14 Jan - 9:11

GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE aka Virgin of the Jungle aka Gungala la Verging della Giungla - Romano Ferrara avec Kitty Swan, Linda Veras, Poldo Bendandi, Conrad Loth, 1967, Italie, 87m

Deux crapules, Dany et Wolf, vont réussir à voler le diamant sacré de la tribu des Basoko. Dany tire sur Wolf et s’enfuit avec le butin. Dix ans plus tard, Wolf, sain et sauf et plein de haine, réussit à se faire engager pour emmener un couple Anglais dans la région des Basoko, à la recherche d’une mine d’uranium. Il n’a qu’un objectif, récupérer le diamant qui serait au cou d’une sauvageonne blanche du nom de Gungala, vénérée comme une déesse par les indigènes.

Souvenir éclatant d’un moment fugace de mon adolescence. Cette jeune femme courant dans les herbes avec presque rien sur sa peau sur le petit écran de télé noir et blanc. Je n’avait aucun souvenir du titre et je ne l’ai jamais revu, mais je le recherchais, en vain, jusqu’à ce moment ou Artus Films sorte ce film de Romano Ferrera. Un des quatre films seulement qu’il a réalisé. Coïncidence des distributeurs de l’époque, il a été aussi responsable d'un autre souvenir impérissable que j’ai retrouvé plus facilement grâce à son titre évocateur: Le Monstre aux yeux Verts avec en vedette Michel Lemoine que j’allais apprécier dans quantité de films.
Mais revenons à la jolie Kitty Swan, de son vrai nom Kirsten Svanholm, née au Danemark. Elle est la star de ce film fort curieux qui contiens quelques moments psychotoniques à souhait. Telle une version féminine de Tarzan, elle est entourée d’animaux avec qui elle communique par sons, malgré qu’elle ne sait parler avec les humains. Ce couple britannique, Fleur et Chandler, perdus dans la forêt, entourées d’une tribu qui veut les tuer, gardent leur flegme et poussent l’audace à faire l’amour en pleine jungle. Gungala va évidemment avoir le coup de foudre pour le beau Chandler qu’elle tentera en vain de séduire en reproduisant la parade d’amour de sa compagne. L’imbécile comprend tardivement ce qui se passe. Impayable. Il y a aussi ce combat incongru et totalement farfelu de deux sorciers qui dansent pour trouver le gagnant. Évidemment que tout cela regorge de stock-shots et que la jungle sent le studio, mais avec les comédiens bien typés et accompagnés par une musique des plus agréables d’ Angelo Francesco Lavagnino . Cette version contiens évidemment plus de nudité que ce qui était proposé à la télé jadis, mais reste sage. Le succès sera au endez-vous et une suite sera confiée à nul autre que Ruggero Deodato un an plus tard.

Le dvd d’Artus Films qui ouvre la collection Sauvageonnes a un long entretien avec Julien Sévéon qui nous parle de ce sous-genre évidemment créé pour profiter du succès de Tarzan à l’époque et pour exploiter un érotisme exotique. Un diaporama d’affiches et de photos et la bande annonce originale complètent l’offre. Pistes sonores Française et italienne et sous-titres français en option. Mario Giguère

GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE Gungal10

GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE Gungal11

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
https://clubdesmonstres.actifforum.com
 
GUNGALA LA VIERGE DE LA JUNGLE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: