Club des Monstres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Barre de son SAMSUNG HW-B530 (Via ODR de 70€)
99 € 199 €
Voir le deal

 

 SUBURBAN NIGHTMARE

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
Mario aka blanc citron


Nombre de messages : 5798
Age : 65
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

SUBURBAN NIGHTMARE Empty
MessageSujet: SUBURBAN NIGHTMARE   SUBURBAN NIGHTMARE EmptyDim 30 Nov - 12:33

SUBURBAN NIGHTMARE - Jon Keeyes avec Brandy Little, Trent Haaga, Hayden Tweedie, Kimberly Grant, 2004, États Unis, 85m

En apparence, Charles Rosenblad et son épouse Deborah sont un couple de banlieue assez banals qui reçoivent un nouveau couple d'amis à souper. Mais Deborah est frustrée car elle ne se rappelait pas de ce rendez-vous et l'engueulade commence et les amis arrivent et on se rend compte que les Rosenblad sont des tueurs en série.

Sur une idée de Debbie Rochon qui ressemble étrangement au film La Guerre des Roses, mais entre deux tueurs en série, on nous sert un scénario qui donne la grande part de son temps aux engueulades pas trop intéressantes d'un homme et d'une femme qui ne peuvent plus se sentir, mais qui ne peuvent se quitter. Ils s'aiment, ils se détestent. Ils veulent se tuer, ils veulent s'embrasser. Ces deux maniaco dépressifs violents ont testé ma limite pas mal trop longtemps, Deborah est particulièrement bitch. Charles n'est pas un ange non plus et le couple a une jeune fille, plus ou moins malade au deuxième étage. Après une bonne heure de chicane de couple emmerdeuse on aura droit à quelques rebondissements qui peinent à sauver la mise. Ceci étant dit, les deux acteurs, à la limite du cabotinage en fin de piste, sont bons la plupart du temps. La chambre de torture au sous-sol est glauque à souhait et habitée. Le budget est mince, l'unité de lieu en témoigne et les effets gore généralement réussit. John Keeyes persévère et il préparerait "The Final Curtain: The Last Days of Ed Wood, Jr." pour 2015.

SUBURBAN NIGHTMARE Suburb10

Revenir en haut Aller en bas
https://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

Kerozene


Nombre de messages : 3521
Date d'inscription : 16/01/2006

SUBURBAN NIGHTMARE Empty
MessageSujet: Re: SUBURBAN NIGHTMARE   SUBURBAN NIGHTMARE EmptyDim 30 Nov - 16:57

Projet louable, mais un brin bavard... Un gros brin a-t-on envie de dire.
Le film m'a beaucoup fait penser à "Psychos in Love" avec son couple de psychopathes où l'un craque pour les vices de l'autre. Mais en plus de venir près de 20 ans plus tard, "Suburban Nightmare" joue au petit malin avec sa révélation finale qu'on voit débarquer tel un 30 tonnes. Voilà qui n'était vraiment pas nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
SUBURBAN NIGHTMARE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUBURBAN SASQUATCH - 2004
» NIGHTMARE IN WAX - 1969 - Bud Townsend
» NIGHTMARE MUSEUM - 2006
» Micheal Bay's A Nightmare on Elm Street
» A Nightmare on Elm Street (2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: