Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 TALES THAT WITNESS MADNESS - 1973 - Freddie Francis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abba

avatar

Nombre de messages : 489
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: TALES THAT WITNESS MADNESS - 1973 - Freddie Francis   Sam 25 Juin - 17:09

TALES THAT WITNESS MADNESS - Freddie Francis, 1973, Angleterre, 90 min

Le Dr tremayne ne s'occupe que des cas vraiment spéciaux, et quand il est visité par un collège, il décide de lui expliquer en détails les cas qu'il traite. Le premier, c'est le petit Paul, qui complètement délaissé de ces parents se fait un ami imaginaire, en fait, un tigre imaginaire, menant à une bien triste conclusion. L'autre, c'est celui de Timothy, qui utilise un vélo antique pour remonter dans le temps, le tout menant à une conclusion funeste. Le troisième c'est Brian, qui un jour ramène un arbre chez lui qu'il sculpte comme une femme, au grand déplaisir de sa femme. Voilà que l'arbre prend vie et que l'obstacle devient la femme de Brian. Le quatrième, c'est celle d'Aurio, une agentel qui tente d'impressioner son nouveau client, qui malheureusement pour elle, pratique le voodoo et a bien l'intention d'ajouter la fille d'Auriol au menu.



Alors un film à sketchs, ce que je n'aime pas particulièrement, mais ici, on est vraiment en présence d'histoire foutrement étranges, pas effrayantes vraiment et un brin débile. La qualité de shistoires va en montagne russe, l'histoire de jeune garçon et son tigre invisible et très rigolote et permet une finale bien sanglante et violente. L'histoire avec Mel, la femme arbre est vraiment bien et a une conclusion bien creepy. Pour le reste, c'est très très ordinaire pour ne pas dire inintéressant malheureusement. Freddie Francis donne difficilement du souffle à son récit, et on a l'impression qu'on a pas assez de ce qui est bon et trop de ce qui est nul. l'attrait du film est globalement pour la folie des histoires, qui se permettent à peu près n'importe quoi, ce qui s'avère assez amusant, mais outre cet élément, pas grands choses à sortir de ce film. Sympathique au mieux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TALES THAT WITNESS MADNESS - 1973 - Freddie Francis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1973) Objets Volants Non Identifiés une série de témoignages
» OBJECTIF 2000 - 1973
» (1973) Le 17 Juin à Valensole, dans les Basses Alpes
» Dossier sur les Protéines Végétales
» Contes de la crypte ( Tales from the crypt )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: