Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DESTINATION PLANÈTE HYDRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: DESTINATION PLANÈTE HYDRA   Mar 22 Sep - 9:39

DESTINATION PLANÈTE HYDRA aka Le Danger vient de l'Espace aka Star Pilot aka 2+5: Missione Hydra - Pietro Francisci avec Leonora Ruffo, Roland Lesaffre, Kirk Morris, Leontine May, Mario Novelli, Italie, 1966,

On débute avec un paysan qui voit un bien étrange vaisseau atterrir dans son coin, Molino. On continue avec le professeur Solmi qui part avec son assistant et sa fille Luisa, actrice, et l'assistant est aussi le copain de la fille, oui c'est un peu compliqué, explorer la région et découvrir un engin venu d’un autre monde. Il est habité par des extraterrestres humanoïdes et leur appareil a besoin de réparations. Parce qu’une partie de l’équipage est décédé, la patronne de l’expédition intersidérale décide de kidnapper, ou plutôt réquisitionner de force, les terriens, y comprit des espions asiatiques, pour les aider à retourner sur Hydra. Ca ne se passera pas vraiment bien, il faut l’avouer...

Vague souvenir d’un film que j’avais bien aimé mais dont on ne voyait pas longtemps la planète Hydra. C’est avec plaisir que je retrouve deux actrices on ne peut plus sexy dans leurs accoutrement, Leontine May dans le rôle de Luisa, superbe jeune femme enjouée régulièrement affublée de costumes affriolants et Leonora Ruffo absolument fascinante dans ses vêtements finement ajustés et dans sa philosophie, bien loin des vilaines mégalomanes que l’on rencontre plus souvent. Ça part un peu dans toutes les directions, c’est parfois drôle, parfois ridicule, on a droit à une planète habitée par des espèces de yetis tout poilus qui semblent sortis tout droit d'un Star Trek classique et c’est un mélange de film catastrophe et d’espoir. C’est plus une charmante curiosité qu’un incontournable, mais j’ai bien hâte de recroiser ces actrices.

Les suppléments du dvd D'Artus Fils offrent Mission Hydra, par l'incontrournable et encyclopédique Alain Petit, un diaporama d’affiches et photos ainsi que les bandes-annonces de la collection SF Vintage. Offert en versions: français, italien Sous titres : français  




_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: DESTINATION PLANÈTE HYDRA   Sam 14 Nov - 17:28

Ah c'était bien ça....
Je me permets de coller ici la babiole écrite l'époque et dispo sur le site:

Citation :
DESTINATION PLANETE HYDRA aka STAR PILOT aka STARBIRD aka 2+5: MISSIONE HYDRA - Pietro Francisci, 1965, Italie

Un scientifique, son assistant et sa fille découvrent un vaisseau spatial sous la terre en pleine campagne italienne. Les locataires du véhicule spatial, de robustes gaillards vêtus de combinaisons noires et dirigés par une femme de tête, kidnappent nos héros ainsi que des espions "orientaux" avant de retourner vers leur planète dirigée par Gordon Mitchell.

En voila une sacrée boutade bisseuse qui réserve son lot de séduisantes kitscheries. Mentionnons tout d'abord la prestation hilarante de Kirk Morris, tellement concentré à l'idée de garder le torse bombé qu'il en oublie son jeu et adopte une allure gauche, limite ridicule par moment. Il y a également Leontine May, ravissante actrice aux cheveux noirs et aux formes alléchantes qui ne parvient guère à mettre en valeur ses talents en sautillant dans tous les coins de l'écran, faute sans doute au scénario stupide qu'elle se devait de respecter. Les effets spéciaux sont rudimentaires, principalement les prises de vue dans l'immensité intersidérale lors desquelles la simulation de l'apesanteur provoque quelques rires sincères, surtout quand les protagonistes y font du trampoline. Et enfin, le must, l'attaque de gorilles extraterrestres portant des chaussures sur une planète inconnue ! Si le discours général du film se veut pacifique avec un petit côté "faites l'amour pas la guerre", un fort relent de xénophobie se fait ressentir au moment de l'apparition d'espions asiatiques: "Qui êtes-vous ?", demande le professeur. "Ca ne se voit pas ? Nous sommes des orientaux !" Répond le vilain espion en menaçant nos héros de son revolver. DESTINATION PLANETE HYDRA est une série B franchement drôle, un de ces si précieux so bad it's good ! Kerozene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
DESTINATION PLANÈTE HYDRA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciel d'heure planétaire
» NOTES DOCTRINALES THOMISTES: LA PRÉDESTINATION
» La prédestination
» Nouvelles caméra pour le planétaire
» la prédestination vue par l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: