Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La LUNULE aka The PYX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5298
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: La LUNULE aka The PYX   Lun 27 Juil - 22:59

The PYX aka La LUNULE aka The Hooker Cult Murders - Harvey Hart avec Christopher Plummer, Karen Black, Donald Pilon, Jean-Louis Roux, Yvette Brind'amour, Jacques Godin, 1973, Canada, 108m

Elisabeth Lucy meurt après être tombée d’un balcon du vingtième étage d’un édifice au centre-ville de Montréal. Le sergent détective Jim Henderson (Plummer) et son assistant Pierre Paquette (Pilon) mènent rapidement et rondement une enquête pendant laquelle ils vont reconstituer les derniers jours d’Elisabeth, prostituée de luxe, consommatrice de drogues et du dernier client qu’elle a côtoyée. Le film nous montre donc en parallèle l’enquête au temps présent et la descente aux enfers d’Elisabeth en flashbacks.

Le titre ne m’avait jamais inspiré et pourtant, cette histoire d’une autre époque n’est pas sans intérêt. Elle débute, rétrospectivement, comme se termine L’Exorciste de Friedkin, sorti trois mois plus tard, une curieuse coïncidence. De drame policier au drame de moeurs, on vire tranquillement au film fantastique. Où du moins on veut bien nous le faire croire devant certaines pochettes de vhs ou critiques enthousiastes. J’ai vu la version originale anglaise, qui contient beaucoup de français, spécialement lors de la longue enquête, car le rythme est évidemment celui d’une autre époque, plus lent. Christopher Plummer et Karen Black sont impeccables. C’est d’ailleurs Black qui interprète les cinq chansons sur la trame sonore. Elle a une belle voix. Les rôles secondaires sont parfois aussi excellents, tel Jacques Godin, toujours intense ou Jean-Louis Roux qui joue un personnage qui n’est pas sans rappeler les commanditaires d’atrocités dans le plus récent Martyrs. Quand à Donald Pilon, il est cantonné dans le rôle du méchant policier, celui qui menace la proxénète et le concierge. L’atmosphère sombre et nihiliste est aussi typique de cette époque ou la fin joyeuse était loin d’un pré-requis comme c’est trop souvent devenu le cas. Quand au titre singulier, il sera expliqué, plus que cette fin quelque peu énigmatique. Alors, film fantastique ou simple thriller policier ? A vous de décider.






_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Black knight

avatar

Nombre de messages : 839
Age : 46
Localisation : Longueuil
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: La LUNULE aka The PYX   Mar 28 Juil - 15:13

Un classique de l'horrifique babillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/144164241
 
La LUNULE aka The PYX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: