Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MAD MAX FURY ROAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5295
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: MAD MAX FURY ROAD   Jeu 21 Mai - 16:59

MAD MAX FURY ROAD aka Mad Maz La Route du Chaos - George Miller avec Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult, Hugh Keays-Byrne, 2015, Australie/États Unis, 120m

Dans un monde post-apocalyptique, Max est piégé et devient la poche de sang d'un guerrier d'Immortan Joe. Le seigneur de guerre règne en tyran suprême, donnant de l'eau selon ses caprices, prenant soin de ses femmes, procréatrices, seul espoir en ce monde ravagé par des maladies congénitales. Un convoi est organisé avec en tête Furiosa, qui trahi Immortan Joe. Max, attaché au devant d'un véhicule de poursuite, se retrouve en plein coeur d'une course mortelle dont il ignore les implications.

Suite tardive de la saga Mad Max, Fury Road est une expérience sensorielle qui donne le vertige. J'étais vendu à Miller, un rare réalisateur qui, grâce à un montage d'une précision chirurgicale, permet au spectateur de toujours savoir ce qui se passe, malgré le nombre et l'ampleur des courses démentielles. La création du monde en arrière plan est également remarquable. Certains spectateurs ne voient qu'une poursuite sans histoire à cause de dialogues réduits à l'essentiel, semblant oublier toute la mythologie présentée visuellement. On ne donne pas toute l'information comme dans trop de films américains qui ne laissent aucun spectateur terminer un film sans tout savoir, ici la construction d'une société dystopique est présentée dans les détails visuels. Ce n'est donc plus seulement le pétrole qui est l'objet de convoitise, mais aussi l'eau, sujet bien d'actualité, et les femmes fertiles. Ce n'est d’ailleurs pas sans rappeler un petit film italien, sous-Mad Max, 2019 AFTER THE FALL OF NEW YORK de Sergio Martino, ce qui m'a fait bien sourire. Si certains personnage sont des clichés poussés au paroxysme, si certaine situations ne sont pas étonnantes, tout est dans la manière, l'abondance de signifiant, oserais-je dire. Les personnages féminins, Furiosa mais pas seulement elle, n'ont rien des personnage décoratifs qui meublent trop souvent les films d'action. Furiosa est pratiquement le pendant de Max et, comme dans les films précédents, leur complicité, si on peut appeler la chose par ce nom, n'est pas une simple affaire convenue. Le personnage est tellement fort que certains, à ma grande surprise, ont accolé l'étiquette féministe à ce film. Alors que d'autres crient à la misogynie. Comme quoi Miller a bien fait son travail, certains projetant leurs idéologies et interprètent sans vergogne, oubliant de regarder, écouter, apprécier une expérience ou ces questions ne se posent pas, parce que ces survivants sont plus complexes que leurs apparences. Le film déclenche les passions parce qu'il est passionné et passionnant, visuellement époustouflant et qu'il nous parle, plus que Max. Un coup de coeur pour le joueur de guitare/lance-flamme attaché au véhicule qui permet à la musique de faire partie intrinsèque au film. A voir.








_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: MAD MAX FURY ROAD   Jeu 28 Mai - 16:01

Un film énorme qui nous transporte au Valhala!!!
Vu trois fois déjà Laughing Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: MAD MAX FURY ROAD   Mar 16 Juin - 6:58

Une expérience cinématographique qui vous coupe le souffle jusqu'au cul. À 70 ans, Miller démontre, comme Scorsese l'avait fait avec WOLF OF WALL STREET, que malgré leur âge, qu'ils en ont encore dans la rétine et l'endorphine pour faire du cinéma jouissif, riche et passionnant. Les jeunes, prenez des notes! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MAD MAX FURY ROAD   

Revenir en haut Aller en bas
 
MAD MAX FURY ROAD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» North American FJ-2/-3 Fury
» Road SMS . Une applcation transparente pour IPHONE
» [Technologies] Projet SARTRE : Safe Road Trains for the Environment
» Hawker Fury
» Road trip dans l'ouest américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: