Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 KRIMINAL - Umberto Lenzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5292
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: KRIMINAL - Umberto Lenzi   Lun 25 Aoû - 10:23

KRIMINAL - Umberto Lenzi avec Glenn Saxson, Helga Liné, Andrea Bosic, Italie, 1966, 95m

Adaptation d'un fumetti tellement sadique et érotique qu'on a un tantinet calmé ses ardeurs.En effet, Kriminal, avec son habit de travail sous forme de collant au dessin stylisé de squelette, n'a aucun scrupule à tuer qui que ce soit pour bassement s'enrichir. Les surprises abondent et on donne le ton en débutant par sa mise à mort par pendaison dont il se tire, évidemment, le tout orchestré par l'inspecteur Milton, plus surprenant, qui tente ainsi de récupérer la couronne de la Reine, volée par le criminel. Le méchant échappe évidemment facilement à la filature des forces constabulaires, incompétente comme dans bien des films du genre. S’orchestre alors, dans une nouvelle intrigue, un vol de diamants spectaculaire, que pensait perpétrer Kriminal, mais qui s'avère bien plus compliqué. La présence de la sulfureuse Helga Line dans le rôle de deux femmes identiques est donc au coeur d'une vaste machination ou Kriminal, usant de multiples déguisements, à l'instar de Fantomas, mettra bien du temps pour découvrir les multiples supercheries au fil du complot, de Londres à Istanbul.

Umberto Lenzi est en forme dans cette adaptation de bande dessinée qui ne renie pas ses origines en débutant par un générique animé du plus bel effet. Glenn Saxson est le super criminel qui passe du rôle de playboy à celui d'ouvrier de basse besogne au cambrioleur meurtrier avec une aisance remarquable. Son adversaire principal, outre Milton, qui est régulièrement en retard sur Kriminal, est Helga Line, resplendissante dans une série de costumes révélant sa longiligne silhouette aux yeux charmeurs. On reconnaît sous les traits d'une brute le regretté Ivano Staccioli, second couteau toujours apprécié. Le film multiplie les voyages et offre de magnifique plans d'Istanbul, très prisée pour les aventures exotiques. La musique de Romano Mussolini est un petit bijou et il est regrettable de ne pas l'avoir entendu plus souvent. J'ai rarement vu un Umberto Lenzi emballer un film aussi enlevant, loin des horreurs de ses cannibales ou de la violence de ses giallos. Mais Kriminal n'attire pas nécessairement la sympathie, nous rappelant sans cesse qu'il est constamment d'une cruauté qui lui semble banale, éloigné, pour prendre un exemple connu, du Diabolik de Bava À voir.

En suppléments sur l'édition d'Artus Films - Il était une fois Kriminal, magnifique entretien avec Umberto Lenzi - Umberto Lenzi, par David Didelot - un diaporama d’affiches et photos et les bandes-annonces de la collection Ciné Fumetti. Offert en versions française et italien sous titres français.






_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
KRIMINAL - Umberto Lenzi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations du monde : de Umberto Eco
» La quête de la langue parfaite d'Umberto Eco
» Umberto molinaro
» Le nom de la rose de Umberto Eco
» La Chose, Umberto Eco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: