Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA PLANÈTE DES HOMMES PERDUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5291
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: LA PLANÈTE DES HOMMES PERDUS   Dim 1 Juin - 8:23

La PLANÈTE DES HOMMES PERDUS aka Battle of the Worlds aka PLANET OF THE LIFELESS MEN aka IL PIANETA DEGLI UOMINI SPENTI - Antonio Margheriti, Claude Rains, Bill Carter, Umberto Orsini, 1961, Italie, 93m

Margheriti a fait quatre films de science fiction qui mettent en vedette une agence spatiale aux prises avec diverses menaces extraterrestres. Voici le deuxième. Ici un astéroide s'approche du système solaire et seul un vieux professeur, le Dr Benson, interprété magnifiquement par Claude Rains, s'en est aperçu bien avant tout le monde. Les scientifiques paniquent croyant qu'il va détruire toute vie sur terre, mais le vieux affirme qu'il passera à une distance confortable de la Terre. On a alors droit à une curieuse séance de spiritisme entre spécialistes plus ou moins croyant en la matière. Surprise, le corps céleste s'installe en orbite. le savant grognon averti les autorités que s'il y reste trop longtemps, les conséquences seront terribles pour l'humanité. On veut alors détruire la chose, mais Pépé veut l'explorer pour comprendre l'intelligence extraterrestre derrière ce phénomène remarquable, pendant qu'une armada de soucoupes volantes entame le combat contre les fusées terriennes.

Je me souviens d'une vieille vhs américaine aux couleurs délavées et l'absence d'extraterrestres en chair et en os qui m'avait à l'époque quelque peu déçue. J'ai beaucoup plus apprécié cette belle copie aux couleurs vibrantes et les étranges relations des personnages. Il y a un jeune couple que le drame scientifique va séparer dont la jeune femme et sa relation avec Claude Rains n'est pas sans rappeler celle de Susan et son grand-père dans la télésérie Doctor Who. On pense aussi aux savants entièrement dédiés à la science prêts à sacrifier leur vie loin des leurs, tel le professeur de First Men in the Moon d'H.G. Wells, ou du curé dans le premier War of the Worlds. Centré sur une base scientifique située sur une île, reliée par des écrans aux plus grands scientifiques et dirigeants du monde, on y voit une unité de lieu propre à un budget qui devait être serré mais bien utilisé par Margheriti, spécialiste d'effets spéciaux pour lui et d'autres réalisateurs bien connus. ET les extraterrestres ? On les voit brièvement dans une scène quia peut-être été coupée dans la copie que j'avais vue à l'époque. Sans être un incontournable, il vaut le détour et on applaudit Artus Films de rendre accessibles des perles plus méconnues du genre.

Les suppléments du DVD - Margheriti et la SF italienne, par Alain Petit, diaporama d’affiches et photos, bandes-annonces de la collection SF Vintage.




_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
LA PLANÈTE DES HOMMES PERDUS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciel d'heure planétaire
» Yahoo et emails perdus...
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Jn 21, 7 Pécheur d'hommes
» Vidéo documentaire c dans l'air "12 hommes sur la lune"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: