Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LES INASSOUVIES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: LES INASSOUVIES   Mar 11 Mar - 11:48

Les INASSOUVIES aka EUGENIE... OR THE STORY OF HER JOURNEY THROUGH PERVERSION aka Philosophy in the Boudoir aka De Sade 70 aka Die Jungfrau und die Peitsche - Jess Franco avec Maria Rohm, Marie Liljedahl, Christopher Lee, Paul Muller, Jack Taylor, 1970, Espagne/Allemagne, 83m

Mr Mistival confie sa fille Eugénie (Marie Liljedahl) à sa maîtresse, Mme de Saint-Ange (Maria Rohm) qui s'est déjà liée d'amitié avec la jeune fille. Arrivée sur une île pour le weekend, Eugénie va rencontrer le frère de Saint-Ange (Jack Taylor) et le spectateur voit se mettre en place un piège pervers. Eugénie, naïve mais ouverte aux nouvelles expériences, va se laisser entrainer dans des séances de saphisme et faire de troublants cauchemars ou elle est exploitée sexuellement. Ce ne sont point des rêves et elle se trouve coincée sur l’ile, offerte en pâture à des admirateurs du Marquis de Sade.

Nul autre que Christopher Lee est le grand meneur de cette bande de fanatiques de Sade, dans un rôle certes court, mais marquant, surtout pour l'acteur, qui n'était pas au courant qu'il se retrouverait dans un film érotique. Bercé par une musique lancinante et envoutante de Hans Günther Leonhardt/Bruno Nicolai, l'atmosphère est onirique et la photographie magnifique. La perversion est omniprésente et le piège tendu à la douce Eugénie d'une cruauté machiavélique. La fin en sera d'autant surprenante. Franco allait s'inspirer du scénario pour d'autres films et j'ai beaucoup pensé à La Comtesse Perverse ou Plaisir à Trois. Le réalisateur a carrément revisité Eugenie en plus hard en 1980, sans parler des références régulières au Marquis de Sade dans son oeuvre. C'est donc un film moins explicite que ses tournage futurs, mais on n'y perd pas au change. Outre la toujours sensuelle Maria Romh, Marie Liljedahl, actrice suédoise découverte auparavant dans INGA, transperce l'écran tandis que Jack Taylor a vraiment l'air d'un détraqué incestueux visqueux. Une jolie perle au collier du regretté Jess Franco.

Au menu des suppléments de l'édition Artus Films - Histoire d’une perversion, par Alain Petit, ancien collaborateur du réalisateur et donc toujours bien placé pou nnous en parler, un diaporama d’affiches et photos et les bandes-annonces de la collection Jess Franco.



_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
LES INASSOUVIES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: