Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NAIL GUN MASSACRE - Terry Lofton, 1985, USA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: NAIL GUN MASSACRE - Terry Lofton, 1985, USA   Dim 17 Nov - 4:57

Ouverture: une bande de culs-terreux viole une donzelle sur un tas de gravats en éructant comme des demeurés. Cuti. Un bûcheron avoue à sa blonde aux nichons en plastique qu'il doit couper du bois. Cuti. Une grosse rombière en train d'étendre du linge préalablement repassé se fait pourrir la gueule par son mari bedonnant. Surgit un étrange justicier en treillis militaire et casque de moto bien décidé à montrer à ce gros macho qu'on ne traite pas les femmes de cette façon. Balançant d'étranges one liner à la Freddy Krueger à travers un vocodeur et armé d'un pistolet à clou, notre flingueur transforme sa victime en passoire sanglante avant de prendre la poudre d’escampette au volant d’un corbillard. Nul besoin d'avoir fait un doctorat en sociologie pour comprendre les motivations premières du cloueur vengeur, pourtant, le sheriff local et le toubib au look de rocker sur le retour (on dirait Lou Reed version redneck) peinent à mener l'enquête. Ils se questionnent de manière absurde, suivent les cadavres qui dépassent bientôt la dizaine, et ne manquent pas de relever le fait que les victimes sont parfois sexuellement actives puisque certaines sont carrément assassinées en plein coït, que ce soit au milieu des bois (le pauvre mâle est cloué en plein orgasme) ou sur le capot d'une voiture.
"A very penetrating story", nous prévient avec délicatesse la phrase d'accroche du film. C'est qu'à peu de chose près, "Nail Gun Massacre" relève du film porno bas de gamme: une trame prétexte sert à aligner des scènes de nus, puis de meurtres, effectuées par des acteurs tout juste bons à se faire perforer. La photo du film et les dialogues sont à l'avenant, et frisent le catastrophique à tout instant. Les bisseux les plus persévérants noteront avec joie que la garde-robe de notre docteur rockeur ne cesse de changer d'un plan à l'autre et s'amuseront à compter les clous factices figés dans les visages d'acteurs plus convaincants une fois leurs personnages passés de vie à trépas. "Nail Gun Massacre" est un slasher navrant, une réelle catastrophe cinématographique, pourtant la chose a su générer un petit culte autour de lui, sans doute dû aux fantasmes émulés par un titre définitivement aguicheur. A tel point que le film connu une ressortie en mai 2012… sur support VHS !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NAIL GUN MASSACRE - Terry Lofton, 1985, USA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halte au massacre des pigeons au Havre
» Vidéo sur massacre de dauphin
» Thomas Townsend Brown (1905-1985)
» PENSEES - 1985 : Pierre Desproges, Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis
» Massacre de chiens par l'armée Boliviene.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: