Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 TOUCH AND GO - Ringo Lam, 1991, Hong Kong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: TOUCH AND GO - Ringo Lam, 1991, Hong Kong   Mar 12 Nov - 16:51

aka: LE POINT DE NON RETOUR; POINT OF NO RETURN

Le polar tragi-comique à la sauce hongkongaise ne cesse de surprendre, alternant gaudrioles lourdingues et bastons brutales sans aucune sorte de prévention. Si l'équilibre est souvent absent, rendant ce genre d'entreprise plutôt déroutant pour nous autres occidentaux, ce film de Ringo Lam semble presque garder une cohérence de ton le rendant finalement plus appréciable que la moyenne. Histoire de triades et de flics ripoux, "Touch and Go" confronte un flic à la recherche des meurtriers de son coéquipier qui avait mis la main sur un jeu de photos compromettantes montrant le gratin politique local aux prises avec de jolies putes importées de Chine Populaires. Témoin du meurtre et cible des tueurs, le cuistot trublion dodu appelé "Oie" (Sammo Hung) va se lier d'amitié avec le flic tout en tombant sous le charme de sa sœur.
Si le film ne manque donc pas de scènes comiques n'ayant rien à faire là (Sammo Hung paie sa voisine pour la faire passer pour sa fiancée aux yeux de sa mère, etc...), il ne manque pas non plus de scènes d'action souvent brutales et surtout de cascades parfois sidérantes où les cascadeurs (et les acteurs!) traversent des pare-brise et des verrières, s'étalent comme des merdes sur des capots de voitures ou s'éclatent contre des marches d'escaliers quand ils ne pilotent pas des voitures en feu. A côté de ça, Ringo Lam n'est pas franchement tendre avec la police, le système judiciaire, les hommes de loi en général ou les politiciens locaux puisque tous passent pour de beaux pourris profitants du trafic de petites chinoises qui ne semblent même pas se plaindre de leur situation, au grand désespoir de "Oie", incarné par un Sammo Hung toujours étonnant de dynamisme et de souplesse!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TOUCH AND GO - Ringo Lam, 1991, Hong Kong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crevettes sautées Hong Kong
» 20 000 manifestants à Hong Kong contre le nouveau programme d'éducation, qui glorifie le régime communiste chinois.
» Lycée français-international de Hong Kong
» (1990) vidéo Ovni à hong KongTaiwan
» Quelques belles perles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: