Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BANDIDOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5292
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: BANDIDOS   Jeu 3 Oct - 15:34

BANDIDOS - Massimo Dallamano avec Enrico Maria Salerno, Terry Jenkins, Venantino Venantini, Italie, 1967, 95m
 
Billy Kane (Venantino Venantini), exécute un vol de train sanglant. Un seul homme a bord arrive a tenir tête a ses hommes, Richard Martin (Enrique Maria Salerno), un remarquable tireur, bien connu de Kane. Kane va donc lui laisser la vie sauve, mais pas sans lui tirer une balle dans les deux mains, s'assurant qu'il ne sera pas une menace dans le futur. Martin sombre dans l'alcool et monte un numéro de tir en entraînant un inconnu qui a du potentiel, qu'il surnomme Ricky Shot.    
 
A la base c'est une histoire de vengeance assez classique ou le maître passe ses pouvoirs a son élève, comme on voit beaucoup, autant dans le western que dans le film de Kung Fu. Mais c'est un magnifique scénario, plein de rebondissements pas toujours prévisibles et joué par des acteurs remarquables. Rapidement, on a droit a ce long traveling sur le train pendant le massacre, sur une chanson qui colle au film, souvent coupé a l'époque, remarquable. Il faut dire qu'a la réalisation on trouve le regretté Massimo Dallamano, ancien directeur photo pour, entre autre, Sergio Leone, excellent et très a l'aise dans le drame. Rappelez-vous de: Mais... qu'avez-vous fait a Solange ?; La Lame Infernale ou Section de Choc. Si Salerno et Venantini sont un excellent duo, Terry Jenkins, plus modèle qu'acteur, assure bien. Belle brioche d'acteurs de soutien dont Chris Huerta dans le rôle de Vigonza, le mexicain trahi par Billy, truculent. Autre scéne mémorable ou un cowboy mourant s'inspire du sujet d'une peinture pour vouloir partir accompagné en enfer. Bref, que du bon.

L'édition dvd d'Artus Films offre en supplément Tu meurs, mais je reste en vie, par l'incontournable Curd Ridel, un diaporama d'affiches et photos et les bandes-annonces de la collection. Offert en français et en italien avec sous-titres.


 
 
 

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: BANDIDOS   Dim 3 Nov - 15:25

La scène d'ouverture est d'une brutalité assez dingue, elle prend même tellement de court que le reste m'a paru un peu fade. Mais sinon, très bon film, même si le beau héros blond a une petite tendance à m'agacer dans sa perfection de tous les instants. C'est justement le genre de profil que j'espère ne pas croise dans les westerns italiens. Mais sinon, très beau travail de Dallamano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BANDIDOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: