Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 THE KILLING OF SATAN - Efren C. Piñon, 1983, Philippines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: THE KILLING OF SATAN - Efren C. Piñon, 1983, Philippines   Mer 18 Sep - 5:59

Un chouette titre, une belle affiche, rien de mieux pour faire tourner la tête. Et puisqu’on parle de tête tournante, sachez qu’il y en a justement dans « The Killing of Satan ». Des rotations amorcées sous l’impulsion néfaste d’un vile personnage appelé The King of Magic, sorcier maléfique et suppôt de Satan tout de rouge vêtu propulsant des lasers de la paume de ses mains. Avec son armée de sbires pas beaux, il sème la terreur dans un petit village côtier dirigé par un gentil magicien bien décidé à ne pas laisser le Mal prendre le dessus. Il appelle alors son neveu, Lando, à la rescousse. Mais pas avec un téléphone, ni même une lettre. Il l’appelle télépathiquement ! A ce moment, à l’autre bout du pays, le brave Lando se prend une balle dans la tête. Mais comme il est apparemment le seul à pouvoir libérer le village, le tonton décide de prendre la balle à sa place (depuis son petit village) et meurt, laissant le poste de chef du village vaquant. Lando arrive alors avec femme et enfant pour mieux se faire kidnapper sa fille par The King of Magic… Mais il ne va pas se laisser faire et va montrer au sorcier mais aussi au Diable en personne, qu’il ne faut pas faire chier les bons chrétiens !
Des instants de folie psychotronique, il y en a plein dans ce film d’Efren C. Piñon, réalisateur d’un « Fureur aveugle / Blind Rage » avec Fred Williamson en 1978. Des instants de pures dingueries visuelles comme seuls osaient en faire les asiatiques. On y trouve des lasers grattés sur pellicule se heurtant à des boucliers d’énergie, une paire de jambes rejoignant le buste duquel elle a été tranchée, un Enfer de pacotille dans lequel se trouve une cage électrifiée remplie de filles nues, un Diable cornu brandissant un trident, un bad guy qui louche pour contrôler l’esprit de sa victime, un héros qui fait des nœuds avec un serpent, quelques effets gores plutôt gratinés (dont un visage à moitié déchiqueté), de perfides séductrices se transformant en animaux, des chutes de rochers en carton, des acteurs cabotins à mort, un message pro-catho bas du front, et même… un caméo de Dieu en personne (et son look de vieux hippie barbu aux cheveux gris) ! Tant de réjouissances pourraient facilement donner le vertige… si la mise en scène n’était pas aussi foireuse. Car malgré tous ces merveilleux éléments, il est difficile de ne pas trouver le temps un peu long. Il manque en effet une pointe d’hystérie dans « The Killing of Satan », mais son visionnement reste gratifiant quoi qu’il en soit, car il parvient à ouvrir de nouvelles dimensions dans l’esprit de tous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5291
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: THE KILLING OF SATAN - Efren C. Piñon, 1983, Philippines   Mer 18 Sep - 8:35

Ca fait longtemps que j'entends ce titre qui frappe l'imaginaire ! Belle affiche en tout cas !

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
THE KILLING OF SATAN - Efren C. Piñon, 1983, Philippines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adam et son pacte avec Satan
» Satan se déguise en Gospa selon Mgr Gemma
» Comment Satan peut illusionner les ames...
» Le mal est-il nécessairement influé par Satan
» Le pouvoir de Satan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: