Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 POSTAL - 2007 - Uwe Böll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: POSTAL - 2007 - Uwe Böll   Lun 20 Mai - 15:23

POSTAL - 2007 - États-unis/Canada/Allemagne - 102 minutes (114 minutes version du réalisateur)
Réal.: Uwe Böll Int.: Zack Ward, Dave Foley, Chris Coppola, Jackie Tohn, J.K. Simmons, Ralf Moëller, Verne Troyer, Chris Spencer, Larry Thomas, Michael Paré, Erick Avari, Lindsey Hollister, Brent Mendenhall

Le jeune Postal Dude mène une vie merdique et ennuyeuse dans la petite ville de Paradise en Arizona. Sans emploi, n’ayant pas droit à la sécurité sociale, en plus d’être constamment trompé par sa femme obèse, le Dude ne rêve que de ramasser le plus d’argent possible pour quitter la ville. Son oncle Dave, un ancien escroc reconverti en leader d’une secte religieuse, lui demande son aide pour un vol qu’il a élaboré, et dont les profits lui permettront de rembourser au fisc une imposante dette. Il s’agit de voler une cargaison de poupées allemandes de marque Krotchy destinées à un festival germanique, et de les revendre à vil prix sur le web étant donné leur rareté et leur popularité. Le problème est qu’Ossama Ben Laden et des terroristes d’Al-Quaïda ont également l’intention de s’emparer de ces poupées dans le but de s’en servir pour répandre la grippe aviaire sur le territoire américain. Le jour du vol, les choses se compliquent lorsque le bras droit de l’oncle Dave, Richie, veut profiter de l’occasion pour que la prophétie écrite dans la Bible de la secte, devant conduire le monde vers l’Apocalypse, se réalise. Comme presque toute la ville l’accuse de pratiquement tous les crimes que ces événements ont provoqués, Postal Dude prend les armes et déclare la guerre à ses ennemis, trouvant là l’opportunité d’enfin se libérer de ses frustrations quotidiennes.

Devant les très mauvaises critiques qui ont été adressées à l’égard de ses films, le réalisateur Uwe Böll a trouvé un jeu vidéo dont la trame de base lui offrait la possibilité de s’essayer à la comédie satirique pour la première fois, tout en réglant ses comptes avec ses détracteurs comme il avait tenté de le faire avec SEED. Avec ses situations outrancières et son humour vulgaire assumé, POSTAL cherche à marcher sur les plates-bandes des séries animées pour adultes comme SOUTH PARK ou ROBOT CHICKEN. Il manque toutefois aux auteurs le flair subversif et la méchanceté mordante soulignant les travers de la société américaine qui font le charme de ces séries, car les blagues du film sont parfois pénibles et surtout totalement gratuites. De surcroit, cet humour caricatural et grossier, en visant plusieurs cibles à la fois (la religion, la guerre au terrorisme, l’american way of life, la corruption et le pouvoir de l’argent) atteint rarement son but à force de tirer à tout-va. Si bien que le ton « politiquement incorrect » recherché demeure au ras des pâquerettes façon niveau premier degré, malgré son côté trash assumé qui ne manque pas de charme et qui n’est pas indigne des séries Z produites par la compagnie Troma. La volonté et le plaisir d’étaler ses frustrations à la manière d’un défouloir, par l’intermédiaire de son héros atypique, est évidente chez Böll. Mais le manque de soin apporté à ses cadrages, un cabotinage dans le jeu des interprètes mal exploité, et un montage unidimensionnel en atténuent la portée, en dépit d’un bon rythme, de quelques bonnes idées disséminées ici et là et de quelques gags déjantés qui font quand même mouche. Par conséquent, POSTAL est un film brouillon qui s'ingurgite tout d’une traite, comme un produit de consommation rapide pour se relaxer les neurones, qui nous amuse et distrait sur le coup, pour ensuite être jeté au recyclage tellement il s’oublie aussi vite, bien qu'il suscite une curiosité certaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: POSTAL - 2007 - Uwe Böll   Mar 21 Mai - 18:07

Quelques corrections ont été apportées cher Mario! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5295
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: POSTAL - 2007 - Uwe Böll   Mar 21 Mai - 18:11

Tournée

Toujours plaisant de te lire, même si je me demande toujours si tu es sadique à te concentrer sur Uwe Boll ou Steven Seagall, mais bon, moi non plus je suis pas une référence...

lol!


_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: POSTAL - 2007 - Uwe Böll   Mar 21 Mai - 19:44

Je comble les blancs en parlant de ce que les autres ne parlent pas, et cela m'amuse de le faire. Cela dit, je ne fais pas que parler des films de "pas de böll" et de "gras-du-bide-pas-réjoui" Seagal. Wink lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POSTAL - 2007 - Uwe Böll   

Revenir en haut Aller en bas
 
POSTAL - 2007 - Uwe Böll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Hiver 2007-2008
» 2007: Le 07/12 à 18h - Grenoble (38)
» (2007) vidéo d'ovni à Guildford, Surrey, UK, 22 juillet
» 2007 Année de la Seconde Pentecôte !
» 2007: Le 07/07 à 23h30 - Visé (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: