Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SEED - 2007 - Uwe Böll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: SEED - 2007 - Uwe Böll   Lun 20 Mai - 14:34

SEED - 2007 - Canada/Allemagne/États-Unis - 90 minutes.
Réal.: Uwe Böll Int.: Will Sanderson, Michael Paré, Ralf Moëller, Jodelle Ferland, Thea Gill, Andrew Jackson, Brsd Turner, Phillip Mitchell.

Antisocial et défiguré à la suite d’un accident de bus quand il était enfant, Max Seed est devenu un redoutable tueur en série responsable de la mort de 666 personnes durant les années 70 dans la région environnant la petite ville de Sufferton. Son modus operandi est de faire emprisonner ses victimes dans un endroit inconnu et de les laisser mourir de faim, tout en prenant soin de filmer la longue décomposition des corps et d’envoyer les images aux autorités. La police finit par retrouver son repaire en 1979, et c’est le détective Matt Bishop qui parvint à l’arrêter au cours d’une opération ayant coûté la vie à 5 personnes. Seed est rapidement condamné à mort par la chaise électrique, mais il survit miraculeusement à deux tentatives d’électrocution. Or d'après la loi, s'il survit à 3 tentatives de 45 secondes sous 15 000 volts, il doit être libéré. Pour être certain que cela ne se produise pas, le superviseur de l'exécution force le médecin à prononcer le décès de Seed et de l’enterrer vivant, espérant ainsi le faire mourir d’asphyxie. Mais le tueur réussit à sortir de sa tombe, et il revient à la prison pour liquider sans pitié le directeur, le superviseur et le médecin. Ayant appris que Seed est toujours vivant, le détective Matt Bishop découvre avec horreur que ce dernier à l’intention de se venger de lui en s’en prenant à sa femme et à sa fille. Une course contre la montre s’engage alors pour le policier afin de sauver la vie de sa famille.

Le prolifique et pugnace Uwe Böll n’entend pas ralentir son travail malgré le fait de voir ses productions confinées au marché du DVD. Dans la lignée de POSTAL, fait la même année et sorti peu après, Böll cherche avec ce film à exprimer sa haine des critiques qui l’ont malmené (avec raison) depuis ses débuts. Pour ce faire, il opte pour le film d’horreur façon « slasher », sans doute pour que le gore devienne l'expression de sa colère. Notons également que SEED n’est pas, pour une fois, adapté d’un jeu vidéo, ce qui s’avère, disons-le ironiquement, une originalité dans le cas de Böll. Relevant plus de la légende urbaine que du fait réel dont il prétend s’inspirer, le récit tente de se démarquer en misant d’entrée de jeu sur des effets-chocs d’une violence malsaine, tirés d’images parfois documentaires montrant la lente décomposition de cadavres et la torture d’animaux, où l'ire du metteur en scène s’affiche telle un exutoire contre la société américaine. Nous sommes donc loin d’un film d’horreur pour adolescents, d’autant plus que l’humour y est totalement absent, sauf que Böll ne poursuit pas vraiment sur la lancée de ce début prometteur. Car si on le compare à d’autres œuvres trempées du même sang, l’essai apparaît plutôt futile étant donné qu’une bonne partie des tueries qui suivent sont filmées hors-champ ou dans le noir. À l’exception d’un long plan-séquence juteux d’un meurtre à coups de marteau et d’un final délicieusement sombre, le caractère choquant annoncé n’est pas vraiment présent. La mise en scène tente bien d’imposer une ambiance glauque et putride tout en insistant sur la cruauté du tueur pour créer l’effroi, mais le tout sort d’un registre déjà maintes fois exploré auparavant. On peut excuser par contre le jeu mécanique des acteurs, le manque de chair de l’intrigue et la surenchère de l’ellipse dans la narration qui crée des longueurs; le film relevant plus du cauchemar que de la logique et de la continuité. C’est bien dommage, car le spectateur friand de bidoches était prêt à se laisser convaincre par ce SEED devant la sincérité évidente de l’effort mis dans ce projet insensé. Il n’en ressortira qu’à moitié satisfait, tandis que les détracteurs de notre Ed Wood teuton y trouveront d’autres raisons pour consolider leur argumentaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: SEED - 2007 - Uwe Böll   Mar 21 Mai - 19:46

Des corrections apportées là aussi Mario. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5298
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: SEED - 2007 - Uwe Böll   Mar 21 Mai - 20:59

Tournée

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SEED - 2007 - Uwe Böll   

Revenir en haut Aller en bas
 
SEED - 2007 - Uwe Böll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan Hiver 2007-2008
» 2007: Le 07/12 à 18h - Grenoble (38)
» (2007) vidéo d'ovni à Guildford, Surrey, UK, 22 juillet
» 2007 Année de la Seconde Pentecôte !
» 2007: Le 07/07 à 23h30 - Visé (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: