Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LES LARMES D'UN HEROS de John Woo - 1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LES LARMES D'UN HEROS de John Woo - 1983   Dim 7 Avr - 11:29

LES LARMES D'UN HEROS de John Woo (1983)

Une bande de mercenaire est chargée par le gouvernement thaïlandais de kidnapper un baron de la drogue planqué dans le triangle d'or...

On peut voir dans ces larmes, le premier volet d’une trilogie consacrée à la guerre, suivi d"Une balle dans la tête" (1990) et clôt par "Windtalkers, les messagers du vent" (2004). Tourné trois ans avant l’apothéose stylistique du "Syndicat du crime", "Les larmes d’un héros" (un beau titre, très représentatif de l’œuvre de John Woo) reste néanmoins important dans la carrière du maître puisqu'on y trouve ses premiers gunfights qui débourrent. Mais de manière un peu brouillonne toutefois, car si ça canarde violemment pendant 1h20, le résultat n’est pas encore suffisamment virtuose pour être comparé aux grandes réussites à venir. Cela dit la Woo’s touch est parfois reconnaissable avec ses ralentis et ses brusques travellings qui balayent le champ dans le feu de l’action. L’histoire est aussi traitée de façon élégiaque, tragique et jusqu’au-boutiste et les thèmes fétiches du cinéaste sont déjà présents : la famille, l’amitié, la loyauté, le sacrifice et la perte de l’innocence. Le héros (Eddy Ko) est prêt à tout pour protéger son gamin, tandis qu’une amitié indéfectible le lie à un soldat américain planqué au fin fond de la jungle.
Malheureusement, ces bonnes intentions sont partiellement ruinées par les producteurs qui défigurent "Les larmes d’un héros" avec deux scènes comiques à la ramasse (un des membres du commando s’amuse à tout parier avec ses dés) et une érotique complètement gratuite (une partie à trois entre le G.I et deux jolies chinoises). Des rajouts embarrassants qui jurent avec le sérieux et la gravité voulu par son auteur. Dans l’interview proposée en bonus par la galette "HK" d"Une balle dans la tête", John Woo explique que les producteurs ont fait tourner ces scènes par un autre, sans lui demander son avis, histoire de cadrer davantage avec leurs exigences commerciales.
Petit budget oblige, un côté cheap se dégage parfois des séquences gores (le soldat empalé par plusieurs lances) donnant à l’œuvre des allures de films d’exploitation. Et ce n’est pas forcément déplaisant puisque le rendu reste assez efficace, finalement. Un film attachant aussi et pas dénué d’intérêt dans le sens où il annonce le monument le plus puissant et le plus personnel de Woo : "Une balle dans la tête", dont "Les larmes d’un héros" en constitue la sympathique ébauche.

Revenir en haut Aller en bas
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5291
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: LES LARMES D'UN HEROS de John Woo - 1983   Dim 7 Avr - 11:50

Ah ben ca donne le goût ! J'avait regardé Une balle dans la Tête, sans savoir à quoi m'attendre et je suis encore sous le choc !

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
 
LES LARMES D'UN HEROS de John Woo - 1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Lenard Walson a filmer des objets énormes dans l'espace
» ELTON JOHN RISQUE LA MORT ÉTERNELLE ! ...
» Les bienfaits des larmes
» Exemple de révélations du Seigneur a John Leary
» (1970) La vague d’OVNI en Iran Auteur : John Greenewald Jr.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: