Club des Monstres

aller sur le site du Club | aller sur la page Facebook
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders   Dim 31 Mar - 17:49

BLACK DYNAMITE - 2009 - États-Unis - 84 minutes.
Réal.: Scott Sanders Int.: Michael Jai White, Salli Richardson-Whitfield, Tommy Davidson, Sean Christopher, Benoit Pieprzyca, Obba Babatundé, Kevin Chapman, Richard Edson, Arsenio Hall, Imre Lambillion, Brian McKnight, Byron Minns, Miguel A. Nunez Jr., John Salley, Mykelti Williamson, Bokeem Woodbine, Mike Starr, Cedric Yarbrough.

Au début des années 70, un ancien combattant du Vietnam et ex-agent de la CIA devenu le privé de race noire le plus "cool" et le plus légendaire de Los Angeles, Black Dynamite, veut venger la mort de son frère Jim, assassiné par une mystérieuse organisation criminelle. Menant lui-même l'enquête, Black Dynamite découvre que son frère travaillait également pour la CIA comme agent d'infiltration, et que l'organisation criminelle qui l'a tué est impliquée dans un trafic d'héroïne nouveau genre, où la drogue est distribuée dans des orphelinats d'enfants noirs. Avec l'aide de leaders de divers groupes de lutte pour l'émancipation des Noirs et de quelques amis, Black Dynamite s'attaque à un entrepôt appartenant à l'organisation, mais il n'y aucune drogue sur place; seulement des caisses d'une marque de bière populaire. Or, cette bière frelatée contient une formule chimique fabriquée par un vieil ennemi de Black Dynamite, le Dr. Wu, destinée à supprimer la libido sexuelle chez les Noirs pour ne pas qu'ils puissent se reproduire. Ayant mis un jour cet odieux complot visant à exterminer par émasculation ses frères de race, Black Dynamite monte un commando pour détruire le laboratoire du Dr. Wu et l'éliminer ainsi que ses sbires. Lors de cette mission, voilà qu'il apprend que la CIA, et des membres hauts-placés du gouvernement ont commandité toute cette opération à saveur raciste. Néanmoins, Black Dynamite n'a pas l'intention de reculer devant rien ni personne pour se débarrasser de tous ceux impliqués dans cette affaire; encore moins s'ils se cachent à la Maison Blanche.

À partir d'une bande-annonce filmée en Super 8 pour un budget d'à peine 500$ qui a attiré l'attention sur les médias sociaux, le réalisateur Scott Sanders et l'acteur Michael Jai White ont pu convaincre des producteurs de trouver le financement pour faire un véritable film destiné autant à parodier qu'à rendre hommage au genre "blaxploitation". Après 3 ans de travail et avec l'aide d'un scénariste connaissant le genre de façon encyclopédique, BLACK DYNAMITE, malgré une sortie discrète en salles et dans quelques festivals, a connu un succès-culte mérité, surtout grâce au web. S'éloignant des parodies aux blagues de potache et aux rire gras des frangins Zucker et consorts, les auteurs ont davantage opté pour une approche du style "grindhouse" à la manière du programme double concocté par le tandem Tarantino-Rodriguez. Tourné en 16 mm, le film joue efficacement sur deux tableaux. D'une part, le récit accumule à loisir les clins d'oeil à de nombreux films du genre, incluant ceux venus du milieu "underground". Que ce soit dans les qualités athlétiques et la verve du héros, ce dernier se veut une sorte d'amalgame hybride détonnant, qui mélange aussi bien les attributs de personnages comme SHAFT, BLACK BELT JONES, et même DOLEMITE pour n'en nommer que quelques-uns (Black Dynamite soliloquant un amusant monologue final à la Rudy Ray Moore, en même temps que de pépier des cris d'oiseaux à la Jim Kelly lors des combats à mains nues). D'autre part, l'intrigue ne cache jamais les amusantes incohérences qui ont fait le charme du courant "blaxploitation". En effet, le film contient de nombreuses erreurs volontairement "exagérées" par la mise en scène, faisant même partie prenante de l'histoire ou participant à sa continuité narrative (transparences et stock-shots grossiers, erreurs de montage, de cadrage et de photographie, micros visibles, acteurs manquant leurs répliques et se la jouant "ad-lib", personnages aux noms bizarres qui interviennent soudainement sans explications comme un cheveu sur la soupe). L'ensemble surprend, voie désarçonne le spectateur à prime abord, mais la macédoine prend rapidement, ne serait-ce que parce que justement l'humour y est imprévisible sans jamais s'autocensurer en même temps que les gags font mouche, il faut l'admettre! Le rythme et l'action sont également menés tambour battant avec un entrain indéniable, et les costumes, perruques, extérieurs et décors de l'époque ont visiblement été sélectionnés avec soin, au même titre que la trame musicale. Pas à dire! BLACK DYNAMITE est un chouette hommage que les fans vont apprécier, et au sein duquel un Michael Jai White enthousiasmé fait montre d'un talent hors du commun qu'on ne lui connaissait pas, autant sur plan physique, dramatique, comique et de l'écriture. C'est vraiment dommage qu'il soit confiné à des films d'actions "made-to-DVD" ou à des rôles chimériques dans des gros films d'actions depuis plusieurs années, car c'est grâce à lui si actuellement Black Dynamite "is the man"!

Suite à ce succès inespéré, une série d'animation où les acteurs originaux y incarnent les voix des personnages, a vu le jour récemment, et une suite serait en chantier pour 2014.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Lemée

avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders   Lun 1 Avr - 21:32

Quelques corrections ont été apportées au textes cher Mario! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario aka blanc citron
Admin
avatar

Nombre de messages : 5295
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders   Mar 2 Avr - 6:41

Tournée

_________________
Mario aka Blanc Citron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesmonstres.actifforum.com
Kerozene

avatar

Nombre de messages : 3516
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders   Mar 2 Avr - 14:14

Déçu pour ma part. C'est pas mal foutu, bien emballé, il y a des gags qui tapent juste, mais le côté "spoof" super appuyé a finit par me lasser. Il n'y avait pas besoin d'être aussi démonstratif au niveau de l'humour, on a un peu l'impression que les mecs avaient peur d'être taxés d'extrémistes, du coup ils en on fait des caisses pour faire passer la pilule, par conséquent, ça en devient un peu indigeste. C'est dommage, car le film est truffé de jolies trouvailles, l'esprit général est appréciable, il y a de la frime, des costards pas possibles, des chinois qui font du kung fu et le dénouement est vraiment dingue, mais en même temps ça donne l'impression que les idées n'étaient pas totalement assumées. Un peu plus méchant, ça aurait été un peu mieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders   

Revenir en haut Aller en bas
 
BLACK DYNAMITE - 2009 - Scott Sanders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BILAN HIVER 2008/2009
» Massif du Pilat (départements 07-42-43-69), saison 2008/2009
» 2009: Vers 16h00 - Observation près de Nantes - (44)
» (satellite) Observation d'un point très lumineux - 15 Aout 2009
» Emploi du temps 2008-2009 à P12 pour les L2.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Monstres :: Club des Monstres-
Sauter vers: